Reçu le 19/10/2020, de M. G. via Info@bois-cambre.brussels

Citoyen(ne) habitant la commune de 1180 Uccle

J'ai 67 ans, j'habite au Fort Jaco, Uccle depuis 1983. Je m'adresse à vous pour plusieurs raisons :

  1. Tout d'abord, je suis choquée par votre décision de fermer le bois de la Cambre sans aucune concertation avec les communes impactées par cette décision, sans aucune réflexion sur les conséquences d'une telle décision sur le terrain. Où est la démocratie dans tout cela, où est le respect des citoyens qui en subissent les conséquences ? Je crois que si vous deviez souffrir personnellement de cette décision, jamais vous ne la maintiendriez. 
  2. Sur le ring et l'autoroute, en cas de gros trafic, il faut respecter, un couloir pour les ambulances, les pompiers et la police. Avez-vous réfléchi aux conséquences pour les ambulances qui doivent se rendre à la Clinique Sainte-Elisabeth, aux pompiers et à la police qui sont bloqués actuellement dans le trafic avec l'impossibilité d'avancer alors que la circulation des ambulances, de la police et des pompiers est bien plus importante que sur le ring ? Cohérence ????
  3. Croyez-vous que votre décision facilite les déplacements des médecins, des infirmier(e)s qui prodiguent des soins à domicile qui ont déjà des journées fort chargées encore plus actuellement vu le Covid ?
  4. Avez-vous pensé aux parents qui doivent se dépêcher pour aller chercher leurs enfants après leur travail et qui perdent un temps fou dans le trafic ?
  5. Que faites-vous des bus, des trams, des taxis qui sont bloqués dans ce trafic ?
  6. On nous dit qu'il faut faire attention au réchauffement climatique et diminuer la pollution; sachez qu'avec votre décision, la pollution  augmente d'une manière très importante étant donné que les voitures, les transports en commun et les camions sont à l'arrêt ou sérieusement ralentis pendant de longs moments; une circulation plus fluide diminue la pollution.
  7. Avez-vous pensé à tous les indépendants qui perdent un temps fou et qui ont besoin d'aller d'un endroit à l'autre pour des dépannages, des livraisons, des chantiers.... ils vont devoir demander des  frais de déplacements bien plus importants pour amortir la perte de temps dans leurs déplacements. Certains corps de métier ne veulent plus venir à Bruxelles à cause de cela, je connais plusieurs indépendants qui ont arrêté leur activité avant l'âge de la pension car ils se sentaient physiquement et psychologiquement en danger, tout cela vu toutes les décisions peu réfléchies qui ont été prises par nos gouvernants depuis peu. La décision de fermer le Bois de la Cambre en fait partie, c'est la goutte qui fait déborder le vase. Quand toute la vie économique sera à terre, qui paiera les pensions, le chômage, l'enseignement, votre salaire ? 

Vous prétendez que cette décision a été prise pour le bien-être des citoyens et de l'environnement, mais quels sont les citoyens qui vont en profiter ? 

Ceux qui ne travaillent pas : les chômeurs, les pensionnés (dont je fais partie), les étudiants, etc  qui ont le temps et qui peuvent de toute façon se promener au milieu du bois de la Cambre, s'ils font quelques mètres de plus ils sont dans la forêt de Soignes, 100 m de plus ils sont à l'hippodrome de Boitsfort, un peu plus loin ils ont le petit parc Solvay. Ce n'est certainement pas une majorité de personnes. 

Qui va payer la note ? Ceux qui travaillent, à qui vous rendez la vie encore plus difficile. J'ai peur pour l'avenir car je suis certaine qu'il y aura de plus en plus de burn-out, de dépressions, que le stress deviendra intolérable. Il faut tout faire, certainement maintenant avec le covid, pour faciliter la vie de ceux qui travaillent. Penser à la qualité de vie des familles, de TOUS les citoyens, vous avez été élus pour cela. 

En bref, votre décision entraîne une situation chaotique et dangereuse du trafic autour et alentour du bois de la Cambre. Elle rend la vie impossible aux riverains et navetteurs. Ce n'est certainement pas votre mission. 

Trop de décisions sont prises aux niveaux de nos gouvernants sans aucune expérience du terrain et ceci dans de nombreux domaines. L'ampleur de notre crise sanitaire actuellement en est bien un exemple. Alors faites l'expérience, venez dans notre quartier après une journée de travail difficile, en faisant l'expérience de devoir aller cher des enfants avant la fermeture des garderies, des crèches et en étant bloqué dans le trafic, tout cela pour le "bien-être" d'une minorité de personnes.

En tant que citoyen, je demande à être représenté à la table des négociations afin de trouver les solutions qui transformeront la situation actuelle en un résultat positif et acceptable pour TOUS (automobilistes, cyclistes, piétons...).

M. G.

Nous rejoindre

Pour être régulièrement tenu(e) au courant de l'avancement de la situation, ainsi que de toutes nos actions!

Chargement