Reçu le 19/10/2020, de M. G. via Info@bois-cambre.brussels

Citoyen(ne) habitant la commune de 1050 Ixelles

Lorsque la région et/ou la commune d'Ixelles ont décidé de façon unilatérale  de supprimer des places de parking dans le quartier ULB, c'était tout profit pour les propriétaires de garage qui pouvaient du coup augmenter de 50% les prix de location de leurs garages. Et les malheureux riverains, dont je fais partie, peuvent tourner parfois plus de vingt minutes pour trouver une place de parking.

Evidemment la pollution et le bruit augmentent de façon inversément proportionnelle à la disponibilité des places de parking. Je dis "évidemment", mais il faut croire que les décideurs politiques ont une logique (?) qui leur est propre.

En tant que riverain du quartier ULB, je peux constater depuis la fermeture unilatérale du Bois de la Cambre une augmentation du trafic dans toute la zone avoisinante. C'est logique: quand vous construisez un barrage sur une rivière, l'eau doit trouver des chemins alternatifs; de même quand vous coupez un chemin d'accès aux véhicules automobiles, ils doivent trouver des chemins alternatifs. Ici encore, il faut croire que les décideurs politiques ont une logique (?) qui leur est propre.

La moindre des choses serait qu'ils viennent expliquer leur logique, et les raisons pour lesquelles ils ont décidé de sacrifier ( le mot n'est pas trop fort!) tout un quartier pour qu'une poignée de nantis et d'oisifs puissent venir flâner au Bois de la Cambre.

M. G.

Nous rejoindre

Pour être régulièrement tenu(e) au courant de l'avancement de la situation, ainsi que de toutes nos actions!

Chargement