Reçu le 19/10/2020, de S. V. via Info@bois-cambre.brussels

Monsieur Close,

J’espère que les embouteillages engendrés par la fermeture du bois de la Cambre ont retenus toute votre attention et vous auront fait entendre raison.

Le bois de la Cambre tel qu’il était, n’a jamais empêché qui que ce soit d’aller se promener le week-end ou après le travail ou l’école.

Par contre, il aidait grandement les travailleurs pour rejoindre leur travail, les parents d’élèves à rejoindre les écoles et aux ambulances à rejoindre les hôpitaux.

Votre test de mobilité de deux mois n’est pas le reflet de la réalité future.

D’abord la météo est plus clémente entre le 15 septembre et le 15 novembre  qu’entre le 1 er décembre et le 31 janvier.

Ensuite les effets du coronavirus et le télétravail qui en découlent ne font que masquer les résultats obtenus. Test absurde  ..

Soyez plus ambitieux, et voyez plus grand que quelques pistes cyclables et fermeture du Bois qui ne coûtent rien. Pensez à long terme  RER, Métro, bus, trains ...

Mais vous serez mort avant que  les travaux se terminent...

Supprimer les parkings et les accès vers Bruxelles avant de faire des transports corrects c’est de l’hérésie.

Et vous souhaitez faire revenir les travailleurs à Bruxelles dans ces conditions ?

Mais c’est complètement incohérent...

On trouve des milliards partout maintenant pour aider les plus punis par le coronavirus.

Donc on a les fonds pour créer des transports en commun corrects.

Alors pourquoi on ne le fait pas ? Tout est régionalisé, cadenassé, politisé. On perd un temps et un argent fou.

Je ne comprends pas pourquoi en Belgique,  on fait tout pour les gens qui ne travaillent pas et rien pour ceux qui travaillent. Le travail n’est jamais encouragé.

Vois avez entendu parler du « Werk loont » à Rotterdam ? Je vous encourage à en prendre connaissance..

Vous obligez des milliers de personnes à leur compliquer la vie pour aller travailler au profit des quelques chômeurs qui iront peut être  se promener dans le Bois de la Cambre la semaine aux heures de pointe .. ( Pour info ils préfèrent les cafés..  )

J’ai 60 ans et je me vois mal conduire mes petits enfants à l’école en prenant deux bus  avec poussette et deux petits enfants. Beaucoup de gens le font certes contraints et forcés,  mais ce n’est certainement pas leur choix.

Je suis surprise de cette décision que vous avez prise presque sans aucune concertation ni bonnes raisons de le faire .

J’espère que nous serons nombreux à vous faire réaliser combien de personnes  sont impactées par cette décision idéaliste mais pas réaliste.

Bien sûr les mécontents ne font pas partie de votre électorat...

Vous seriez bourgmestre d’Uccle et vous tiendriez un tout autre discours...

Ce qui est inimaginable c’est que les personnes les plus lésées par ce projet n’ont rien eu à dire...

Continuons comme cela à asphyxier l’accès à Bruxelles et Bruxelles deviendra une ville morte.

Bruxelles souffre de la crise sanitaire, de son tourisme en berne, de ses restos fermés, du télétravail, de ses hôtels vides, de la désertions des fonctionnaires européens.

On veut faire du télétravail une norme à Bruxelles ? Les bureaux quitteront Bruxelles et la fermeture des commerces collatéraux feront encore bien des chômeurs.

L’accès et le parking à Bruxelles devenant intenable, c’est toute une clientèle aisée dont vous privez vos commerces.

Reste le travail, les écoles et la culture  qui restent incontournables à Bruxelles.

Quand le bois est fermé  c’est toujours un désastre...

Vous voulez en faire un désastre permanent ?

Je ne comprends pas...

J’espère que nos plaintes seront entendues et que la raison prendra le dessus.

S. V.

Nous rejoindre

Pour être régulièrement tenu(e) au courant de l'avancement de la situation, ainsi que de toutes nos actions!

Chargement