Reçu le 18/10/2020, de V. W. via Info@bois-cambre.brussels

Citoyen(ne) habitant la commune de 1050 Ixelles

Jusqu'à ce jour, je ne me suis pas manifestée concernant votre décision collégiale de fermer le bois de la Cambre aux voitures.

Cette décision est surprenante tant elle amène des problèmes quant au trafic, aux riverains et commerces environnants.

En tant que personne handicapée vivant à Ixelles, ayant un compagnon de vie vivant, lui, à Uccle et faisant régulièrement mes courses dans des magasins ucclois qui n'existent qu'à Uccle, ça devient presque impossible à vivre : trop de temps perdu dans les embouteillages suite à votre décision de fermer le bois aux voitures.

Je travaille, à temps plein malgré mon handicap. J'ai réussi à partager ma vie d'handicapée avec un être qui comprend et connait mes difficultés.  Pouvoir profiter des aspects positifs de "ma" ville de Bruxelles tant du côté d'Ixelles qu'Uccle, j'estime y avoir droit.

Votre décision m'empêche de le réaliser dans des conditions correctes.

Pourquoi favoriser les personnes les plus jeunes qui peuvent prendre un vélo pour faire leurs courses ou ceux qui peuvent marcher pour fréquenter leurs amis et laisser de côté, irrespectueusement, les plus âges, les plus fragiles voire faibles ou les personnes malades, handicapées qui ont besoin d'un véhicule pour leurs démarches de santé, de vie au quotidien, pour leur vie de couple ?

Votre décision me révolte même si elle est partagée par une partie de notre population : ceux qui sont les plus forts, ceux en bonne santé.

J'espère qu'il est possible de vous remettre en question et de reconsidérer, avec tous les "acteurs" du bois, la situation afin que ça redevienne  vivable.

V. W.

Nous rejoindre

Pour être régulièrement tenu(e) au courant de l'avancement de la situation, ainsi que de toutes nos actions!

Chargement