Reçu le 18/10/2020, de D. V. via Info@bois-cambre.brussels

Citoyen(ne) habitant la commune de 1180 Uccle

J’habite Avenue Lancaster, dans le quartier de l’Observatoire.

Depuis la fermeture du bois, et malgré l’augmentation du home working, le trafic de substitution a considérablement augmenté.

Toutes les rues adjacentes au niveau de l’observatoire sont “à l’arrêt” en matinée, et en fin de journée, de même que l’avenue Latérale, toute proche, et ce dans les deux sens.  Nous n’avons jamais connu une telle situation dans le passé ! Ceci entraine nuisance sonore, pollution et frustration.

Les conséquences sont multiples, que ce soit professionnellement (les bureaux de ma société se trouvent dans ma maison) qu’au niveau familial :

Impact professionnel : en tant qu’indépendant, j’ai de multiples contacts avec des partenaires bruxellois habitant “de l’autre côté du bois”.  Depuis la fermeture du bois, et en heures de pointe, je suis systématiquement en retard à mes rdvs.

De même, les personnes que je désiré rencontrer dans mes bureaux ou dans un restaurant de la place St Job arrivent également systématiquement en retard,, car retardées par les embouteillages permanents

Impact familiaux :

Je vous invite à prendre la chaussée de Waterloo le matin, entre 7h30 et 8h30, dans les deux sens, entre la Bascule et Fort Jaco.  Cette avenue est littéralement “à l’arrêt”, car les nombreux bus, cars, voitures tentent d’entrer ou de sortir de Bruxelles.

Le trajet pour déposer nos enfants à leur école est maintenant beaucoup plus long qu’avant.

De plus, nous habitons à 10 min en voiture du club de sport de nos enfants (chaussée de Waterloo), et nous devons maintenant systématiquement anticiper les bouchons de l’avenue Latérale et de la chaussée de Waterloo pour arriver à temps.  Nous n’avions jamais ce souci avant la fermeture.

Enfin, nous avons raté un rdv chez notre médecin de famille se trouvant  Fort-Jaco car nous avons mis 20 min à descendre la chaussée de Waterloo à partir de l’avenue de Fré au lieu des 5 min habituelles vers 16h00 en semaine.

Heureusement que ce n’était pas pour une urgence.

D. V.

Nous rejoindre

Pour être régulièrement tenu(e) au courant de l'avancement de la situation, ainsi que de toutes nos actions!

Chargement