Reçu le 18/10/2020, de F. G. via Info@bois-cambre.brussels

Citoyen(ne) habitant la commune de 1180 Uccle

Je me permets d'ajouter mon témoignage à toute fin utile dans votre effort de porter 'nos' voix de citoyens habitants d'Uccle auprès de Mr Close et de sa gestion du Bois de la Cambre.

Nous habitons le quartier de l'Avenue Beau Séjour à 1180 Uccle, depuis plus de 20 ans, et nous somme désolés de voir ce que devient 'le Bois de la Cambre'.

En effet c'est un 'poumon' vert, une bulle d'oxygène, et c'est tout aussi vrai qu'il "était" agréable de s'y promener en tant qu'habitant du quartier. Malheureusement ce n'est plus le cas depuis plusieurs années avec l'augmentation de sa fréquentation, les diverses animations (24 h vélo, Beach-Volley, week-end Latina, ..) et depuis le confinement la ballade de tous les Bruxellois.

Le 'bois de la Cambre' est devenu sale, jonché de détritus, dont des masque et des gants.... C'est honteux de la part de la ville de Bruxelles de ne rien faire pour son entretien mais par contre de se l'approprier sans aucune concertation avec les riverains.

C'est un enfer lorsque le 'Bois' est fermé; nous sommes coupés des communes de Watermael-Boitsfort, Ixelles, et de tout accès au ring Ouest, de même qu'a l'autoroute E 411..... Nous devons subir depuis des années des décisions sans aucun respect de notre mobilité. Une fois c'est la ville de Bruxelles, une autre la région de Bruxelles-Capitale!! Qu'en est-il aussi de notre droit à un accès aux services de secours, de pompiers avec un délai de réponse raisonnable.

Depuis les aménagements successifs et les fermetures plus ou moins totale du Bois de la Cambre à différents périodes de l'année, nous sommes témoins de nombreuses ambulances et véhicules  de pompiers coincés dans les embouteillages interminables le long de la chaussée de Waterloo.

Il ne s'agit pas de s'en prendre aux automobilistes, ils circulent là où on les dirige. Si on les dirige TOUS sur un même axe, y compris pendant les heures de grande affluence alors tous ils se retrouvent les derrières les autres, et aucun passage n'est possible.

Dès lors nos 'petites' rues mises pour la sécurité de nos enfants et la nôtre en zone 30, deviennent des axes de délestage dans lesquels les automobilistes énervés s'y engouffrent avec rage et en roulant bien au dessus du 30 km à l'heure requis.

Une fois encore ce n'est pas aux automobilistes qu'il faut impacter la faute mais bien à la gestion de la circulation qui ne prend pas en compte la réalité du quartier. Tous ne pouvons enfourcher notre vélo (pensons aux personnes avec un handicap, ou les personnes âgées...), et trop peu de transport en commun cohérents sont à la disponibilité des habitants du quartier ou des navetteurs en transit (venant de Rhode, Linkebeek, Waterloo) .

Être pour la préservation de la nature et pour la mobilité douce, ne signifie pas prendre en otage des citoyens. Une démocratie requiert que chaque voix soit entendue et écoutée. Mais pour Mr Close sommes nous encore dans une démocratie?

F. G.

Nous rejoindre

Pour être régulièrement tenu(e) au courant de l'avancement de la situation, ainsi que de toutes nos actions!

Chargement