Reçu le 18/10/2020, de S. F. via Info@bois-cambre.brussels

J'envoie ce mail pour contester officiellement votre décision de fermer le Bois de la Cambre.

Il me semble qu'avant de prendre une décision aussi importante, vous auriez dû analyser tous les facteurs concernant ceux qui vivent et travaillent dans les zones concernées.

Dans un pays où la formation d'un gouvernement prend plus d'un an, pourquoi une décision aussi hâtive doit-elle avoir lieu sans en peser toutes les conséquences ?  

Il ne s'agit pas d'une décision à prendre unilatéralement dans une démocratie où au moins 130000 habitants (Uccle, RSG & Waterloo) sont concernés ; sans compter les communes voisines, les travailleurs, les étudiants, les commerçants.   Peut-être qu'un référendum devrait avoir lieu parmi ceux qui sont directement concernés.

Après le confinement et surtout dans cette situation économique, pourquoi punissez-vous davantage les petites entreprises et les restaurateurs. N'ont-ils pas subi suffisamment de pertes au cours des 8 derniers mois ?

Vous rendez-vous compte qu'en dehors de ceux qui travaillent dans un bureau / commerce ou dans un restaurant, les secteurs suivants sont très concernés :

  • Les infirmières à domicile qui peut-être doivent faire 10 visites par jour,
  • Les médecins,
  • Les patients et leurs familles qui vont à l'hôpital,
  • La police,
  • Les enseignants et les étudiants fréquentant les écoles,
  • Les parents qui conduisent leurs enfants à l'école et aux activités parascolaire
  • Les entrepreneurs & les ouvriers concernés pour chaque chantier,
  • Les agents immobiliers qui souhaitent montrer 2 à 3 biens par jour,
  • Les syndics qui doivent accompagner les experts / architectes / géomètres / assureurs dans les bâtiments,
  • Les entreprises de livraison ; DHL, FedEx, UPS, la Poste ....
  • Les commerçants du centre-ville,

C'est juste pour n'en nommer que quelques-unes !

J'attire également votre attention sur le manque de sécurité pour les femmes et les enfants dans la partie fermée, même pendant la journée.

Je peux comprendre la fermeture du Bois pendant les week-ends et les jours fériés mais pas de façon permanente. 

J'espère que vous changerez d'avis de manière rationnelle et logique.

En tant que citoyenne, je demande à être représentée à la table des négociations afin de trouver les solutions qui transformeront la situation actuelle en un résultat positif et acceptable pour TOUS. 

S. F.

Nous rejoindre

Pour être régulièrement tenu(e) au courant de l'avancement de la situation, ainsi que de toutes nos actions!

Chargement