Reçu le 18/10/2020, de M. D. via Info@bois-cambre.brussels

Citoyen(ne) habitant la commune de 1180 Uccle

Tout changement ordonné par la ville doit suivre une série de concertations et ne peut être simplement imposé brutalement à la population. Votre décision de fermer le bois de la Cambre n'améliore ni l'environnement (pollution car distances augmentées) et la qualité de vie (stress, retards) des habitants, bien au contraire

Je suis citoyenne -mes impôts ont contribué à la construction, au goudronnage et a l'entretien de ces routes, et j'exige de participer aux négociations afin de trouver les solutions acceptable pour TOUS (les automobilistes, les cyclistes qui ne seront quasiment plus représentés à partir de novembre, les piétons...).

Votre décision n'est aucunement dans l'intérêt du bien-être des citoyens et de l'environnement, elle provoque déjà de nombreuses situations chaotiques et dangereuses.

Elle nous rend la vie impossible. Le mardi et le jeudi, pour me rendre à la piscine, je dois calculer 25 minutes au lieu de 7. Je dois parcourir plus de kilomètres et je pollue. Comme tous ceux qui, comme moi, sont obligés à ces détours.

Je suis moi-même quotidiennement impactée par vos mesures, avec es embouteillages permanents du matin au soir toute la semaine, la pollution, particules fines et émanations des voitures ralentis voire à l'arrêt pendant des heures; le stress et l'énervement au son des klaxons, agressivité manifeste des usagers de la route;

Avez-vous pensé au danger pour les ambulances qui veulent se rendre à l'hôpital; on a noté une réelle baisse d'activité, personne ne bouge plus.

Les ucclois ne viendront plus dépenser leur argent en ville, préféreront tout commander sur Amazon. La ville de Bruxelles qui paie déjà très cher les restrictions et les fermetures imposées.

M. D.

Nous rejoindre

Pour être régulièrement tenu(e) au courant de l'avancement de la situation, ainsi que de toutes nos actions!

Chargement