Reçu le 18/10/2020, de I. D. via Info@bois-cambre.brussels

Citoyen(ne) habitant la commune de 1640 Rhode-Saint-Genèse

Nous habitions dans un appartement à côté de l'ULB jusqu'à il y a 5 ans et nos 2 enfants étaient scolarisés à Catteau Aurore(maternelle).

Le bois de la Cambre était évidemment notre jardin et a permis à nos enfants de jouer au ballon, d'apprendre à rouler à vélo... et ce chaque après-midi ou en week-end.

En tant que voisins du bois, jamais cela ne nous serait venu à l'idée de réclamer sa fermeture aux voitures, tant l'espace pouvait être partagé sans souci. Et si une balade en forêt était souhaitée, ce ne sont pas les hectares qui manquent juste à côté. Nous en avons bien profité !

En 2015, nous avons décidé d'acheter une maison, et nous avons trouve notre bonheur à Rhode St genèse. Les enfants ont préféré rester à l'école Catteau aurore (primaire donc), il n'y avait pas de raison de les impacter pour un choix de vie.

Mes enfants se lèvent donc à 6:30 pour arriver à l'heure à 8:15 rue de l'aurore, ils arrivent la boule au ventre et demandent que l'on mette Waze pour anticiper l'arrivée. Cela ne va plus pouvoir être poursuivi. L'année prochaine, sans coronavirus (restons réaliste: votre test est biaisé dans la mesure ou 75% des travailleurs sont en télétravail actuellement), sans beau temps (moins de vélos donc), nous réfléchirons à les changer d'école... ce qui serait dommage: perdre 2 élèves de l'enseignement ville de Bruxelles. Nous connaissons d'autres parents, habitent Uccle de l'autre côté du Bois, prêts à procéder de même. Dommage pour eux aussi mais à 8 et 10 ans, l'école ne doit pas être une source de stress dès le matin.

Évidemment, personnellement, je risque d'arriver en retard également sur mon lieu de travail, stressée, ... pestiférant sur votre politique dénuée des réalités citoyennes. Je suis adulte, je saurai en tirer les conséquences au moment des scrutins.

Réfléchissez, vous avez un groupe Facebook de milliers de personnes qui ne vous feront, a juste titre, pas de cadeaux en 2024. Vous avez anéanti leur quotidien, qui, au milieu de cette crise, n'était déjà pas heureux et suffisamment stressant.

Ce bois est à présent vide, sale, personne ne s'y balade ni n'a envie de se donner les moyens d'y aller (plus de parking).

Mes enfants jouent au hockey et au tennis au racing, arriver à l'heure aux entraînements et aux matchs est devenu également une course contre la montre tant les rues avoisinantes sont impactées et en permanence, à toute heure, embouteillées... je plains le voisinage de ces rues!

I. D.

Nous rejoindre

Pour être régulièrement tenu(e) au courant de l'avancement de la situation, ainsi que de toutes nos actions!

Chargement